Emirelo…
Entre le gris et le bleu…

Champ de Mars

J’ai sur sur le champ de Mars, croisé Venus…

Invisible

La beauté des fleurs, demeure invisible, sans ta présence…

Soleil

Soleil…
Soleil de mon amour
Sous l’œil de mon aimée..

L’arbre

Sous cet arbre qui semble Nous attendre, pousse mon cœur…

Au pôle Est

Au pôle Est,
je me suis perdu…
J’ai suivi un arrondi,
je me suis perdu…

Langue

Il est temps de tourner la langue, de la poser sur le papier…Qu’elle devienne piquante !!!

Vent de mars

Je t’aime comme
ce vent de Mars.
Toujours plus fort…

Le rêve

Entre Nous, il y a un rêve…

Ma femme

Ce matin, vous étiez bleue comme une orange…

Mulove

Mulove est un chant d’amour…Sur l’odeur de Terre…Ne poussent que des fleurs jaunes pour nos yeux égarés…

Asli

Aspire moi
Spirale brune
L’ardoise ricoche
Infinie..

Asli

A notre enfant
Si magnifique
L’amour c’est lui,
Immense.

Asli

A ma femme…
Sublime,
L’histoire de de notre Amour
Infini.

Asli

Aimons Nous,
Simplement,
Langoureusement,
Infiniment.

Aspirer ton ciel pour me subli…

Aspirer ton ciel pour me sublimer.
Sous les courbes bleues philanthropes.
L’or de ta bouche dans ma bouche.
Inspiration somptueuse…

Asli

A tourner en bleu
Sur les feuilles de ton cœur
Le soleil…c’est ma poésie
Illuminant ton sourire.

Asli

Allons voir ensemble
Si sur le chemin bleu
L’amour est la réunion
Infinie de nos mains.

Asli

Arrondis mes jours
Sublime mes nuits
L’amour de toi,
Invincible…

Asli

Askim
Seni Seviyoroum
L’Amour
International.

Asli

Autrement
Sur le lit
L’amour est empreinte
Il vit par nos corps…

Asli

Aimons Nous,
Simplement,
Langoureusement,
Infiniment.

Mes derniers mots…

Se cultiver

Passer du temps 
à recueillir le vent
sur le bras
de l’arbre 
où se posent 
les sourires.

La sève mènera 
au frisson
en haut des feuillages,
jusqu’au serment,
« Tu es les étoiles…»
et il n’y aura plus d’automne.

Je deviendrai 
la poussière bleue 
incrustée à ton souffle,
larmes de beauté 
à  me faire ciel
pour un nuage au corps
sous le fluide nuptial.

Aux racines,
de trois points
amour amour amour
cet engrais de nouvelle vie
enivrera nos cœurs.

#NiceAttentat

Nous ne serons plus ensemble,
Il ne sourira plus, notre bonheur
Car l’immonde barbarie
Est une abjecte faucheuse d’enfants.

Toujours par trois

Blue, Bleu

Blue, Bleu, Universalité…

Sur les couches grises,
Il y a les feuilles d’un ciel
Où le nom des opales
Font  un sourire de jeunesse.

Le printemps devient vieil homme,
Et pour les fils aussi
Les quatre heures s’éloignent.

Mais l’eau ruisselle à chaque instant
De ce moulin d’asphalte,
Vers la plage de ces enfants.

Ceux que nous étions,
Ceux que nous sommes encore.

Blue, Bleu, Refuge…

Elle est saison

Avec L’hiver, l’année est belle déjà.
Sur le printemps, elle dépose son sourire.
L’Eté est l’un de ses parfums bleus.
Il me reste pour l’automne, le miel de ses yeux.

Ma femme, une fleur de chaque saison…

Vivre bleu

Sur notre soleil
Une simple demeure
Pour être deux
Et ne vivre bleu

Ma planète Elle

Sur le chemin d’air
une porte de nuages.
A l’orée de la soif,
je m’approche enfin.

De ce coeur aux lèvres
de fleurs endormies,
l’amour à l’horizon
a déposé un pétale.

La rosée, crime nécessaire
fuite au travers du ciel
de mes doigts à cran
en manque de manque.

J’étouffe encore de tristesse
le temps figé se moque, à l’extérieur.
Mais Vénus reste une femme sublime
par la magie de tes cheveux noirs.

Pour ma femme

Je vous aime ma femme,
ma Vie,

Le long de vos cheveux je me sens à l’abri
car le cœur d’un soleil s’y cache aussi.

Et dans le coeur de nos nuits,
Vos boucles sont autant de paradis
Que je chéris.

Je vous aime ma femme,
ma Vie,
Asli…

Toi, ma muse

J’ai un terrible envie. De toi bien sur, l’obsession se calmera peut-être sous les brûlures de ton sourire.
Mais face au lointain voyage, je me sucre de simplicité, de bouches au caramel. Oui je suis un gourmand en attente.

Encore quelques secondes, ne raccroche pas joli rêve, j’ai tant de mots en nous, retiens moi et je me lâche. Le filet c’est ton corps que j’écris.

« Tu es un soleil un peu vert au fond, et là si doux sur ton ventre, le vent et l’écho se soupirent pour te faire mûrir. D’une course bleue, je rejoins enfin l’étoile. A l’intérieur, tout est calme, si je vis c’est de ton cœur, je n’ai plus à respirer, tu coules dans mes veines. Insatiable, je te trouve ainsi fontaine en survie, lèvres ouvertes aux sentiments.

Je tourne tes cheveux attachés, l’enclume est ronde, elle plonge en moi, soudain, il fait sombre mais la lueur rassure…Ta voix est dans ma bouche, je colle mes yeux aux tiens…j’étouffe…fusion…explosion…Finalement nous sommes et nous serons. »

J’ai tellement envie de toi, tu le sais, tu le sens. Si je te croise, je me demande juste si je te reconnaîtrais.

Récif

Dans la morte impatience
La fuite révolutionnaire
Et le trouvère sans mémoire.

Dans l’oubli bleu
Le masque d’un trou au ventre
Et le triste empire.

Dans un précipité d’extase
Les rejets de l’autre
Et les vagues impures.

Asli

A se manquer Soleil fleur Loin de Nous Il brille encore...

Asli

Arrondis mes jours
Sublime mes nuits
L’amour de toi,
Invincible…

Asli

A mon amour,
Sur le ciel j’écris
Le bonheur de ton corps
Ivre sous mes doigts.

Asli

Aussi
Sois patiente comme le fleur d’hiver
Le soleil bleu ne peut disparaître
Il est notre éternel…

Asli

A écrire
Sur ta peau
L’amour
Infini.

Asli

Asli bleue
Sous tes talons de pluie
Les pavés de Senlis
Illuminés d’Amour.

Asli

Attrape une fleur
Sur mon cœur
Le temps d’un parfum
Infini.

Asli

A ma femme…
Sublime,
L’histoire de de notre Amour
Infini.

Asli

A nouveau
Sur le bleu
La vie,
Immobile.

Asli

Autrement
Sur le lit
L’amour est empreinte
Il vit par nos corps…

Cessons

Cessons de nous terrer dans leur froid, Ne sommes Nous pas du même soleil ?

A contre courant

A contre courant, il faut se faire violence pour retrouver le bonheur...

Distances

Las de ces distances invisibles qui éloignent les cœurs…

Sur ce chemin

Aucune fleur sur ce chemin,
Alors je me dirige,

Vers l’Unique…Harikam…

Mulove

Mulove est un champ de bleus...Sous la courbe des orages...Un message accroché au coeur...

Cœur rouge

Sous l’arbre au cœur rouge s’allongent nos bleus souvenirs… 

Bleuem

Sous les arbres jaunes, Bleuem est un manque…

Froid

Juste froid, le soleil d’hiver…

Arrondi

J’aime la tranche des femmes…Elle laisse place à l’arrondi véritable…

Ton style

Ton style c'est ton c...

Se cultiver

Passer du temps 
à recueillir le vent
sur le bras
de l’arbre 
où se posent 
les sourires…

Ma planète Elle

Sur le chemin d'air une porte de nuages. A l'orée de la soif, je m'approche enfin. De ce coeur aux lèvres de fleurs endormies, l'amour à l'horizon a déposé un pétale. La rosée, crime nécessaire fuite au travers du ciel de mes doigts à cran en manque de manque....

#NiceAttentat

Nous ne serons plus ensemble, Il ne sourira plus, notre bonheur Car l'immonde barbarie Est une abjecte faucheuse d'enfants.

C’est la vie

Le sable noir de mon cœur Disparaissent dans ton sourire C’est la vie.. Dans nos sommeils, Ta peau devient ma peau Et la lune courbe tes cheveux C’est la vie.. Respirer de ton air pur Et mes doigts cherchent à t’écrire Et ma langue cherche à te dire C’est la vie.. Ce...

Absence

L'absence de ton corps Sans nouvelle de ton cœur. Comme une profonde entaille Dans les veines D'un arbre millénaire, Trace d'un univers sans toi.    

Limites insondables

Des aurores mouillées, aux rouges tiges suspendues. Le vert des yeux se manque d'un reflet. Juste de l'huile de visage, Sur une marque restée solitude. De proches intérieurs disparus.

Toi ma muse

J'ai un terrible envie. De toi bien sur, l’obsession se calmera peut-être sous les brûlures de ton sourire. Mais face au lointain voyage, je me sucre de simplicité, de bouches au caramel. Oui je suis un gourmand en attente. Encore quelques secondes, ne raccroche pas...

Marque lumineuse

J’éclairerai de tes yeux matin
un amour pour chaque instant…

Sombrer

Loin des maux, se ressent la solitude. Et dans l’absence des doigts, n’existe plus que la couleur du froid, unique et poignante dans cette poitrine enfoncée de côtes perdues…

Premières missions

Résoudre la beauté infinie
dans les yeux du premier regard…

Mes textes, mes petits mots, Asli...

Retour

Retour aux sources de notre Amour…

Asli

Attrape un soleil
Sur notre ensemble
Liane bleue
Insoumise…

Angoisse

La rumeur gronde au loin comme un apaisement  mais le prochain éclair sera brûlant…

Asli

Asli bleue
Sous tes talons de pluie
Les pavés de Senlis
Illuminés d’Amour.

Printemps

Mon soleil du matin
Ton sourire dans mon jardin…

Vent de mars

Je t'aime comme ce vent de Mars. Toujours plus fort…

Blue, Bleu

Blue, Bleu, Universalité…

Sur les couches grises,
Il y a les feuilles d’un ciel
Où le nom des opales
Font  un sourire de jeunesse…

Asli

Amour de ma vie
Si reine de Nous
Le règne d’un bleu
Immense.

Asli

Au bleu de ton rire
Sur la rosée, fêtes lèvres
Le long de tes courbes
Il vit là, mon Amour

Prière

Pour l’amour
Rien d’autre,
Il,
Elle,

Asli

Arrondis mes jours
Sublime mes nuits
L’amour de toi,
Invincible…

Asli

A mon Asli
Seni seviyorum
Le long d’un bleu
Infini.

Asli

A toi
Sur le bleu
L’amour
Infini.

Mon unique

Tu garderas mon souffle
Pour attiser le soleil…

Hugo

Mon frère, il parle aux oiseaux avec ses mains…Hugo, 3 ans

Asli

A écrire
Sur ta peau
L’amour
Infini.

Asli

A nouveau
Sur le bleu
La vie,
Immobile.

« Aslim…Merci… »

Une ode d’amour à la muse infinie que tu es…C’est cette quête que je dois poursuivre, je l’ai compris dans cette souffrance, ce manque terrible.

Cette dimension, j’en avais besoin…Je me suis réfugié dans cette création comme pour nous ressentir dans ce mélange de nous où tu es sublime…Dans une émotion, même trop intense, irréelle de beauté…Celle que l’amour peut donner au delà de toutes contraintes…La pureté…

Dans ces images que j’ai visionné des dizaines de fois, il y a toute cette beauté…Je ne pouvais que m’en inspirer…

Je t’aime ainsi et je voulais tellement te le montrer,  je t’aime à la folie de mes larmes bleues…

Tu es maintenant le film d’Emirelo…Une film d’amour, pour toujours…