Harikam – Etude

Il y a le blond de tes cheveux.

Comme les herbes d’or
d’un cœur soleil.

Je les peindrai en noir,
tu resterais bleue.

Alors mets ton sourire,
comme ma seule étoile…

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

La déclaration

A cet instant, la lumière de vos yeux
Sublime je l’espère viendra m’illuminer
Le temps de quelque poésie,
Immense émotion à écrire…

Vous ne savez pas encore,
Oh mais vous le savez déjà
Une demande vous est faite
Le soir d’un jour d’exception.
Et si une larme vous vient
Zéphyr je serai pour la sécher.

Vous sentez votre coeur battre
Oh mais le mien aussi l’accompagne
Unis depuis la pluie des arcs en ciel
Serions nous en train de vivre d’amour ?

Malgré les nuages parfois ,
Etre face à l’infini
Permet d’avoir cette force essentielle.
Oh muse et femme
Unissons nos mains
Sur l’autel de la bleue poésie
Et demeurons à jamais
Réellement l’un pour l’autre…

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

Pour toi

Aslim...Merci...
Une ode d’amour à la muse infinie que tu es…C’est cette quête que je dois poursuivre, je l’ai compris dans cette souffrance, ce manque terrible.

Cette dimension, j’en avais besoin…Je me suis réfugié dans cette création comme pour nous ressentir dans ce mélange de nous où tu es sublime…Dans une émotion, même trop intense, irréelle de beauté…Celle que l’amour peut donner au delà de toutes contraintes…La pureté…

Dans ces images que j’ai visionné des dizaines de fois, il y a toute cette beauté…Je ne pouvais que m’en inspirer…

Je t’aime ainsi et je voulais tellement te le montrer,  je t’aime à la folie de mes larmes bleues…

Tu es maintenant le film d’Emirelo…Une film d’amour, pour toujours…

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
1

Asli

A ma femme…
Sublime,
L’histoire de de notre Amour
Infini.

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
1

Aujourd’hui

J ai troqué ma plume bleue pour une parcelle d’ombre noire

Et ma part d’eau de mère est devenue sanglante.

Absorbant les larmes et les cris,  le rossignol à feuille d‘or

Sur la promenade, a croisé la statue sans bras.

Il est maintenant silence et pleure…

L’aube qui est morte ce matin dans les bras d’un enfant.

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

#NiceAttentat

CnZaI7lXEAATMR2Nous ne serons plus ensemble,
Il ne sourira plus, notre bonheur
Car l’immonde barbarie
Est une abjecte faucheuse d’enfants…

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

Asli

5444541199604060143-account_id=1A se manquer
Soleil fleur
Loin de Nous
Il brille encore…

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

HugoCan

Souffle HugoCanSouffle…
Souffle…
Souffle…
Sur nos vies, fils adoré.

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter

Asli

Mon étoile…

Au fond de ton cœur
Se cachent les trois points
Leur bleu est mon ciel
Illuminé de ton sourire

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter
1

Les petits mots d’Emirelo #1 : Autour de l’Ailleurs…

Je vous propose dans les quelques mots écrits au fil du temps de suivre les indices pour trouver avec moi  l’un des chemins autour de l’Ailleurs, pour l’approcher de nos veines poétiques prêtes aux  frissons…

Je rêve de la femme bleue
Autour d’un ailleurs
Là où je suis né peut-être
D’un mot commençant par…

Ecrit le 14 juillet 2009

Ailleurs...

Trouver l’endroit
Où naissent les nuages
S’aimer de leur douceur sans retenue.

Trouver l’endroit
Autour de l’Ailleurs
Où Nous serons enfin…

Ecrit le 6 juin 2005

Ailleurs...

Dans le creux de nous
juste entre les cœurs,
coule une seule larme
métissage d’eaux bleues.

Ecrit le 8 juin 2005

Ailleurs...

Exquise larme tiède sur la peau
mélange de nous à l’instant,
vogue vers un Ailleurs
où les frissons unissent,
ces paysages ou je t’aime toujours.

Ecrit le 12 juin 2005

Ailleurs...

Lire la suite…

1

C’est la vie

Le sable noir de mon cœur
Disparaissent dans ton sourire
C’est la vie..

Dans nos sommeils,
Ta peau devient ma peau
Et la lune courbe tes cheveux
C’est la vie..

Respirer de ton air pur
Et mes doigts cherchent à t’écrire
Et ma langue cherche à te dire
C’est la vie..

Ce soleil bleu qui me nourrit
Je te le donnerai en corps
Pour nous faire et refaire d’Amour
C’est la vie…

 

Partagez cet article
  • Print
  • Facebook
  • Twitter