A cet instant, la lumière de vos yeux
Sublime je l’espère viendra m’illuminer
Le temps de quelque poésie,
Immense émotion à écrire…

Vous ne savez pas encore,
Oh mais vous le savez déjà
Une demande vous est faite
Le soir d’un jour d’exception.
Et si une larme vous vient
Zéphyr je serai pour la sécher.

Vous sentez votre cœur battre
Oh mais le mien aussi l’accompagne
Unis depuis la pluie des arcs en ciel
Serions nous en train de vivre d’amour ?

Malgré les nuages parfois ,
Etre face à l’infini
Permet d’avoir cette force essentielle.
Oh muse et femme
Unissons nos mains
Sur l’autel de la bleue poésie
Et demeurons à jamais
Réellement l’un pour l’autre…