Les doigts sont lâches parfois,
Ne suivent la pensée,
Au soleil revivent…