Sélectionner une page

Emirelo…
Entre le gris et le bleu…

Avec toi

Passer quelques instants avec toi
pour un extrait d’Amour…

Si proches

Si loin de nos bras emmêlés
Perdus dans nos draps
Si loin et pourtant si proches,
Alors aimons nous encore plus fort…

Soleil

S’il meurt…c’est par un malentendu..

Au revoir

A plus tard ou à très vite, au choix…Mais avons nous le choix ?

Force amoureuse

Je jetterai mes dernières forces dans l’amour…

Gaufre

Je t’aime ma gaufre bleue…

Le souhait

Je te souhaite un jour de cœurs bleus, mon Amour…

Le printemps

Le printemps sait l’été pour une raison sensuelle…

Dessus-dessous

Tu es le dessus de mon dessous et le dessous de mon dessus…

Retour

Retour aux sources de notre Amour…

Rébus

Asli
Sli
Li
I

Asli

Allume notre univers
Soleil au cœur bleu
Le temps d’un infini
Illumine Nous…

Asli

A écrire
Sur ta peau
L’amour
Infini.

Asli

Autrement
Sur le lit
L’amour est empreinte
Il vit par nos corps…

Asli

Aimons Nous,
Simplement,
Langoureusement,
Infiniment.

Asli

Au fond de ton cœur
Se cachent les trois points
Leur bleu est mon ciel
Illuminé de ton sourire.

Asli

Avec ce présent que je te confie,
Si l’anneau est le secret de ta vie avec moi,
Le long de tes doigts, il la prolongera d’infini.
Il est de notre couleur, unique pour toi…

Asli

Au fond de nos yeux
Se couchera l’oiseau.
Là, sous son aile
Il y aura un soleil bleu…

Asli

Ancrons nous
Sur fond bleu
Loin de ce présent
Invraisemblable.

Asli

Arrondis mes jours
Sublime mes nuits
L’amour de toi,
Invincible…

Bernouille

Sous les branches de notre Amour…Comme un écrin éternel…

Mes derniers mots…

Mon unique

Tu garderas mon souffle
Pour attiser le soleil.

Toi seule est ma vie.

Couleront,
le lait de mes yeux,
le sang de mon âme.

Resteront bleus dans ton sourire
et mouilleront ma dernière plume.

Ses mots seront encore pour toi…

Blue, Bleu

Blue, Bleu, Universalité…

Sur les couches grises,
Il y a les feuilles d’un ciel
Où le nom des opales
Font  un sourire de jeunesse.

Le printemps devient vieil homme,
Et pour les fils aussi
Les quatre heures s’éloignent.

Mais l’eau ruisselle à chaque instant
De ce moulin d’asphalte,
Vers la plage de ces enfants.

Ceux que nous étions,
Ceux que nous sommes encore.

Blue, Bleu, Refuge…

Sanctuaire

Illusionne nous muse d’un rêve
Où le pouls solaire deviendrait bleu.

A nos si fragiles empreintes
Ne collerait plus le masque de l’ennui.

La boue du chemin se serait égarée
Aveuglée par ta flamme rassurante.

De celles qui écarte le noir de mes doigts
De celles qui nous rassemble…

Vers ce seul endroit,
Là où muse tu dors et nous crées
Et là où je dors en toi…

Les petits mots d’Emirelo #1 : Autour de l’Ailleurs…

Je rêve de la femme bleue
Autour d’un ailleurs
Là où je suis né peut-être
D’un mot commençant par…

Dans nos veines

Le long de la rivière, coulent nos veines fleurs…

Limites insondables

Des aurores mouillées,
aux rouges tiges suspendues.

Le vert des yeux
se manque d’un reflet.

Juste de l’huile de visage,
Sur une marque restée solitude.

De proches intérieurs disparus.

Sombrer

Au large des maux, l’immense solitude. Et dans l’absence des doigts, n’existe plus que la couleur du froid, unique et poignante dans cette poitrine enfoncée de côtes perdues…

Sous le nous parfait, se recueillent les cendres encore tièdes de mes poésies aliénées par l’envie, témoignages de cet amour au futur qui s’enfuit…

Le plafond se fixe à mes yeux, se rapproche inexorablement de ma bouche, ce gout de poussière m’est bien connu…

Je lui parle alors, de ces mots que l’on ne sait pas dire, de ces mots que l’on ne sait pas lire, de ces mots que je n’ai pas su écrire…

Et l’on se prend à croire en lui, à se damner comme ils disent, oui juste encore un moment…

Pour que la fleur de vie revienne, pour qu’elle bourgeonne sur ce corps atrophié d’un cœur, pour que la boite reste entrouverte, le temps d’un ultime sourire…

Je prononce une dernière fois ton nom.

Musem

Tu me manques mon amour…Mais le vent siffle fort pour me rappeler que bientôt tu vas revenir dans mon ciel. 
Je n’ai pas menti à l’enfant. Tu es l’étoile devenue Muse…
Pour que de mes mots je raconte l’inaccessible…
Pour que de mes doigts je caresse la peau de tes contrées…

Mon être tremble de ce temps qui nous sépare, mais tu veilles en moi Musem, alors je te regarde dans mon cœur.
Je nous vois…
Je nous aime…
Je t’aime…
Je te vois…
Oh mon amour…
Un soleil bleu nous réunirait pour toujours et je me crèverais les yeux juste pour le deviner dans la nuit éternelle…
Ensuite, un seul de tes sourires me redonnerait vue…

Tu es Musem, l’unique attente…
Le baume sensuel de mon cœur perdu…sans toi, sans nous…

Asli

Avec ce présent que je te confie,
Si l’anneau est le secret de ta vie avec moi,
Le long de tes doigts, il la prolongera d’infini.
Il est de notre couleur, unique pour toi…

Récif

Dans la morte impatience
La fuite révolutionnaire
Et le trouvère sans mémoire.

Dans l’oubli bleu
Le masque d’un trou au ventre
Et le triste empire.

Dans un précipité d’extase
Les rejets de l’autre
Et les vagues impures.

Rébus

Asli
Sli
Li
I

Asli

A toi mon ombre bleue
Sur le front du soleil
Le long baiser déposé,
Invisible…

Asli

Aslim
Soleil
Long et bleu
Irréel.

Asli

Amour,
Sous le vent
La plage
Infinie de nos cœurs…

Asli

Aussi
Sois patiente comme le fleur d’hiver
Le soleil bleu ne peut disparaître
Il est notre éternel…

Asli

Attrape une fleur
Sur mon cœur
Le temps d’un parfum
Infini.

Asli

Amène le soleil bleu
Sur notre vie.
L’amour refleurira
Infini…

Asli

A mon Asli
Seni seviyorum
Le long d’un bleu
Infini.

Asli

Allume notre univers
Soleil au coeur bleu
Le temps d’un infini
Illumine Nous…

Asli

Aimons Nous,
Simplement,
Langoureusement,
Infiniment.

Fleurs séchées

J’arrose les fleurs séchées…de mes larmes…pour un nouveau printemps

Harikam

Il n’existe qu’une seule étoile, elle a ton sourire
et dans mon coeur…Elle porte ce doux nom…

Aslim

Pierre humide de tous mes regards…Aslim, pierre de vie…

Votre poitrine

Que j’aime votre poitrine. Dans la douce chaleur se raidir, entre deux plaisirs…s’enfouir…

Ma plume

Chaque matin où le sang de ma plume fait battre ton coeur d'orange...

Religieusement

Ce monde est trop religieux…Devenons des oiseaux, par le culte de ma plume…

L’oiseau

L’oiseau poésie a besoin de ton ciel bleu pour naître et renaître en Nous…

Mulove

Mulove, ne deviens pas nuage solitaire…rejoins la vérité rouge, en furie sur mes lèvres…

Plénitude

Je ne peux l’atteindre que dans notre partage total.
Des incertitudes au certitudes, l’écho est vital…

Etranger

Se sentir un étranger, dans son propre amour…

Tant qu’il y aura du bleu (sur un thème de Léo)

Tant qu'il y aura du bleu Dans l’ombre des montagnes de lune,Dans les rires des enfants fleurs,Dans les arbres nés de l’orage,Dans les dix-huit mètres de la reine fourmi,Dans le frisson d’un regard de nuit,Dans la première rose du printemps,Dans les nuages qui...

L’oiseau bleu

A lui donner la couleur
tu es la couleur
tu es bleue…

Mon unique

Tu garderas mon souffle
Pour attiser le soleil…

Toi ma muse

J'ai un terrible envie. De toi bien sur, l’obsession se calmera peut-être sous les brûlures de ton sourire. Mais face au lointain voyage, je me sucre de simplicité, de bouches au caramel. Oui je suis un gourmand en attente. Encore quelques secondes, ne raccroche pas...

Musem

Tu me manques mon amour…Mais le vent siffle fort pour me rappeler que bientôt tu vas revenir dans mon ciel…

Blue, Bleu

Blue, Bleu, Universalité…

Sur les couches grises,
Il y a les feuilles d’un ciel
Où le nom des opales
Font  un sourire de jeunesse…

Récif

Dans la morte impatience La fuite révolutionnaire Et le trouvère sans mémoire. Dans l’oubli bleu Le masque d’un trou au ventre Et le triste empire. Dans un précipité d’extase Les rejets de l’autre Et les vagues impures.

Pour ma femme

Je vous aime ma femme, ma Vie, Le long de vos cheveux je me sens à l'abri car le cœur d'un soleil s'y cache aussi. Et dans le coeur de nos nuits, Vos boucles sont autant de paradis Que je chéris. Je vous aime ma femme, ma Vie, Asli...

Absence

L'absence de ton corps Sans nouvelle de ton cœur. Comme une profonde entaille Dans les veines D'un arbre millénaire, Trace d'un univers sans toi.    

Ma planète Elle

Sur le chemin d'air une porte de nuages. A l'orée de la soif, je m'approche enfin. De ce coeur aux lèvres de fleurs endormies, l'amour à l'horizon a déposé un pétale. La rosée, crime nécessaire fuite au travers du ciel de mes doigts à cran en manque de manque....
Retrouvailles

Il y a le temps vide, il est simplement long et parfois triste. Je pourrai m’y perdre d’attendre de t’attendre…

Asli

Amour
Si bleu,
La rosée nous
Immerge…

Les fleurs jaunes

Dans les fleurs jaunes, nous aurions du nous aimer,
pour donner à la terre le gout de nos sucs.

Naviguer

Vivre en naviguant sur cette femme, fleuve indomptable

Sanctuaire

Illusionne nous muse d’un rêve
Où le pouls solaire deviendrait bleu…

Tant qu’il y aura du bleu (sur un thème de Léo)

Tant qu'il y aura du bleu Dans l’ombre des montagnes de lune,Dans les rires des enfants fleurs,Dans les arbres nés de l’orage,Dans les dix-huit mètres de la reine fourmi,Dans le frisson d’un regard de nuit,Dans la première rose du printemps,Dans les nuages qui s’enlacent,Dans...

Eclairer

J’ai avalé un soleil pour éclairer mon cœur de ton sourire…

Asli

A la lueur de tes yeux
Sous ce soleil bleu
Le matin de la Terre
Illuminé par notre Amour…

La marque

Avec ce soleil bleu
Sur nos visages
La marque d’une poésie
Invisible…

Pomme bleue

J’ai croqué une pomme bleue pour goûter ton univers….

Pétales

Dans la mémoire des fleurs, ton sourire est un soleil.
Alors je dépose leurs pétales tout autour de ma vie…

La source

J’ai suivi nos empreintes jusqu’à la source du bleu…

L’herbe bleue

Mon jardin c’est cette herbe bleue qui pousse sous ton sourire…

A mes parents

Coucou mon petit papa. Aujourd’hui c’est l anniversaire de notre petite maman et de ta femme…

 » Aslim…Merci… « 

Une ode d’amour à la muse infinie que tu es…C’est cette quête que je dois poursuivre, je l’ai compris dans cette souffrance, ce manque terrible.
Cette dimension, j’en avais besoin…Je me suis réfugié dans cette création comme pour nous ressentir dans ce mélange de nous où tu es sublime…Dans une émotion, même trop intense, irréelle de beauté…Celle que l’amour peut donner au delà de toutes contraintes…La pureté…
Dans ces images que j’ai visionné des dizaines de fois, il y a toute cette beauté…Je ne pouvais que m’en inspirer…
Je t’aime ainsi et je voulais tellement te le montrer,  je t’aime à la folie de mes larmes bleues…

Tu es maintenant le film d’Emirelo…Un film d’amour, pour toujours…

Share This