Sélectionner une page

Emirelo…
Entre le gris et le bleu…

A contre courant

A contre courant, il faut se faire violence pour retrouver le bonheur…

Champ de Mars

J’ai sur sur le champ de Mars, croisé Venus…

Sur le mur

Sur le mur tu as écrit ton amour, alors dans mon coeur, j’ai écrit ton nom…

Notre fils

Le jour de notre Étoile,
Le jour de notre fils,
Merci ma femme, pour ce magnifique présent…

Ensemble

Bientôt, ensemble, le seul monde qui compte…

Les flots

A chaque arrêt, les flots nous rapprochaient, et sous ce pont nous ne faisions plus qu’un..

Au revoir

A plus tard ou à très vite, au choix…Mais avons nous le choix ?

Le printemps

Le printemps sait l’été pour une raison sensuelle…

La porte

J’ai trouvé mes yeux sur une porte close…Elle avait perdu la clé du regard bleu

L’inspiration

Parfois l’inspiration naît sous l’eau verte…du fond de nos cœurs vers les ponts aux doux baisers..

Asli

Au fond de nos yeux
Se couchera l’oiseau.
Là, sous son aile
Il y aura un soleil bleu…

Asli

Aslim
Soleil
Long et bleu
Irréel.

Asli

A ma femme,
Sur le Nous
Le temps auprès de toi
Infini sera…

Asli

A nouveau
Sur le bleu
La vie,
Immobile.

Asli

Au bleu de ton rire
Sur la rosée, fêtes lèvres
Le long de tes courbes
Il vit là, mon Amour…

Asli

A mon amour,
Sur le ciel j’écris
Le bonheur de ton corps
Ivre sous mes doigts.

Asli

Au fond de ton cœur
Se cachent les trois points
Leur bleu est mon ciel
Illuminé de ton sourire.

Asli

Askim
Seni Seviyoroum
L’Amour
International.

Asli

Autrement
Sur le lit
L’amour est empreinte
Il vit par nos corps…

Asli

A écrire
Sur ta peau
L’amour
Infini.

Ce chemin

Ce chemin est comme Nous…Entre infini et toujours

Mes derniers mots…

Magical flowers

Sihirli Aslim…

Limites insondables

Des aurores mouillées,
aux rouges tiges suspendues.

Le vert des yeux
se manque d’un reflet.

Juste de l’huile de visage,
Sur une marque restée solitude.

De proches intérieurs disparus.

A mes parents

« Coucou mon petit papa. Aujourd’hui c’est l anniversaire de notre petite maman et de ta femme. Une période spéciale mais qui paradoxalement nous fait penser encore plus a elle et la fait vivre encore plus fort dans nos cœurs. Je sais que tu dois être triste mon papa mais repense a tout ces bons moments que nous avons passés ensemble dans cette belle famille que vous avez fondés tout les deux, nos parents adorés.

Je t’aime papa…je t’aime maman… »

Inoubliables

Il est vrai
Nul ne pourrait
Oublier ces corps
Uniques, entremêlés
Bleus d’amour et d’eau
Libres comme le fluide.
Ils étaient Nous,
A travers les espaces
Balayant nos maux.
La pure ivresse,
Elle ruisselait de Nous
Suintant de cette envie d’aimer toujours.

Toujours par trois

Toi ma muse

J’ai un terrible envie. De toi bien sur, l’obsession se calmera peut-être sous les brûlures de ton sourire.
Mais face au lointain voyage, je me sucre de simplicité, de bouches au caramel. Oui je suis un gourmand en attente.

Encore quelques secondes, ne raccroche pas joli rêve, j’ai tant de mots en nous, retiens moi et je me lâche. Le filet c’est ton corps que j’écris.

« Tu es un soleil un peu vert au fond, et là si doux sur ton ventre, le vent et l’écho se soupirent pour te faire mûrir. D’une course bleue, je rejoins enfin l’étoile. A l’intérieur, tout est calme, si je vis c’est de ton cœur, je n’ai plus à respirer, tu coules dans mes veines. Insatiable, je te trouve ainsi fontaine en survie, lèvres ouvertes aux sentiments.

Je tourne tes cheveux attachés, l’enclume est ronde, elle plonge en moi, soudain, il fait sombre mais la lueur rassure…Ta voix est dans ma bouche, je colle mes yeux aux tiens…j’étouffe…fusion…explosion…Finalement nous sommes et nous serons. »

J’ai tellement envie de toi, tu le sais, tu le sens. Si je te croise, je me demande juste si je te reconnaîtrais.

Récif

Dans la morte impatience
La fuite révolutionnaire
Et le trouvère sans mémoire.

Dans l’oubli bleu
Le masque d’un trou au ventre
Et le triste empire.

Dans un précipité d’extase
Les rejets de l’autre
Et les vagues impures.

Souffle

En buée de lèvres
la flamme demeure
sereine et sirène
qu’il aimera.

Trompe la mort
sur un cœur au mur
le nom des amoureux
qu’il écrira.

Au travers des parois
la peau rejoint l’amour.
Par le souffle de l’autre paume.
il survivra…

Je pourrais

Ne suis je qu’un refuge lors de la tempête, puis le phare rassurant au lointain ?
Je ne peux n’être que cela. Que ces choses, que tu trouverais dans les ailleurs, muse.

Alors, je pourrais être la voix du vent, même le plus froid sur ta peau, et la pluie sur tes joues, même si tu t’en protèges.
Et surtout, je pourrais être l’unique souffle d’un cœur bleui par ton ombre, loin de ce phare blême, au plus proche de ton âme.

Si tu me devenais…

Pour Bernard

De ces personnes qui nous quittent, écrire quelques souvenirs pour transmettre une histoire et de belles choses  à notre tour…

Sa fille m’avait prévenu Il avait l’air rugueux cet homme.
Et pourtant une fois la carapace percée,
il était unique et attachant.

Il m’aura beaucoup appris,
A aimer le vin,
A aimer la vie,
A voir l’essentiel.

Avec sa fille, nous nous sommes quittés
Lui aussi, je l’ai quitté.
Et hier, il nous a quitté.

Alors dans ce prochain verre
que nous ne boirons pas ensemble
J’espère te retrouver, Bernard…

Asli

Amour au
Soleil bleu
La vie
Infiniment heureuse…

Asli

A ma femme…
Sublime,
L’histoire de de notre Amour
Infini.

Asli

Aslim
Soleil
Long et bleu
Irréel.

Asli

Au Nord de Nous
Sous la neige bleue
Le cœur d’un Amour
Immense…

Asli

Askim
Seni Seviyoroum
L’Amour
International.

Asli

A ma femme,
Sur le Nous
Le temps auprès de toi
Infini sera…

Asli

A toi
Sur le bleu
L’amour
Infini.

Asli

A mon Amour
Soleil bleu
La vie avec toi,
Infinie.

Asli

Autrement
Sur le lit
L’amour est empreinte
Il vit par nos corps…

Aspirer ton ciel pour me subli…

Aspirer ton ciel pour me sublimer.
Sous les courbes bleues philanthropes.
L’or de ta bouche dans ma bouche.
Inspiration somptueuse…

Le souhait

Je te souhaite un jour de cœurs bleus, mon Amour…

Fleur

Je t’aime, fleur de ma vie…

L’extase

Il y a l'extase de se savoir Nous...

Le printemps

Le printemps sait l’été pour une raison sensuelle…

Secret

Dans la boîte à secrets, il y avait ma solitude…Ne me rends pas la clé…

Ma femme

Ce matin, vous étiez bleue comme une orange…

Ronde et bleue

Tu es ronde et bleue…comme ma Terre…

Reine

Demain, vous serez ma reine bleue…

Mulove

Mulove, enfle mon ventre de ton or…

Perpétuels

Il est de ces jours perpétuels,
Ta somptueuse bouche
une neige éternelle
devenue essentielle…

Pour Bernard

De ces personnes qui nous quittent, écrire quelques souvenirs pour transmettre une histoire et de belles choses  à notre tour... Sa fille m'avait prévenu Il avait l'air rugueux cet homme. Et pourtant une fois la carapace percée, il était unique et attachant. Il m'aura...

Tant qu’il y aura du bleu (sur un thème de Léo)

Tant qu'il y aura du bleu Dans l’ombre des montagnes de lune,Dans les rires des enfants fleurs,Dans les arbres nés de l’orage,Dans les dix-huit mètres de la reine fourmi,Dans le frisson d’un regard de nuit,Dans la première rose du printemps,Dans les nuages qui...

Toi ma muse

J'ai un terrible envie. De toi bien sur, l’obsession se calmera peut-être sous les brûlures de ton sourire. Mais face au lointain voyage, je me sucre de simplicité, de bouches au caramel. Oui je suis un gourmand en attente. Encore quelques secondes, ne raccroche pas...

De ton visage

Du contour troublé,
les lignes cheveux noirs
mènent au centre
courbé d’un sourire…

Angoisse

La rumeur gronde au loin comme un apaisement  mais le prochain éclair sera brûlant…

Blue, Bleu

Blue, Bleu, Universalité…

Sur les couches grises,
Il y a les feuilles d’un ciel
Où le nom des opales
Font  un sourire de jeunesse…

Délire radiophonique

A la radio, j’écoute l’histoire, d’une oreille. La voix me paraît alors trop lente et essoufflée comme dans une recherche perdue d’avance du meilleur pour éviter la triste fin inéluctable. Bercé par le timbre monocorde, j’aperçois les jardins et leurs arbres aux têtes...

A mes parents

Coucou mon petit papa. Aujourd’hui c’est l anniversaire de notre petite maman et de ta femme…

Ma planète Elle

Sur le chemin d'air une porte de nuages. A l'orée de la soif, je m'approche enfin. De ce coeur aux lèvres de fleurs endormies, l'amour à l'horizon a déposé un pétale. La rosée, crime nécessaire fuite au travers du ciel de mes doigts à cran en manque de manque....

Retrouvailles

Il y a le temps vide, il est simplement long et parfois triste. Je pourrai m’y perdre d’attendre de t’attendre…

Cœur d’Automne

Au cœur de l'automne…je retrouve le bleu de mes mots d'amour inscrits en lettre de nuages..

Retrouvailles

Il y a le temps vide, il est simplement long et parfois triste. Je pourrai m’y perdre d’attendre de t’attendre…

Asli

Amour
Si bleu,
La rosée nous
Immerge…

Les fleurs jaunes

Dans les fleurs jaunes, nous aurions du nous aimer,
pour donner à la terre le gout de nos sucs.

Naviguer

Vivre en naviguant sur cette femme, fleuve indomptable

Sanctuaire

Illusionne nous muse d’un rêve
Où le pouls solaire deviendrait bleu…

Tant qu’il y aura du bleu (sur un thème de Léo)

Tant qu'il y aura du bleu Dans l’ombre des montagnes de lune,Dans les rires des enfants fleurs,Dans les arbres nés de l’orage,Dans les dix-huit mètres de la reine fourmi,Dans le frisson d’un regard de nuit,Dans la première rose du printemps,Dans les nuages qui s’enlacent,Dans...

Eclairer

J’ai avalé un soleil pour éclairer mon cœur de ton sourire…

Asli

A la lueur de tes yeux
Sous ce soleil bleu
Le matin de la Terre
Illuminé par notre Amour…

La marque

Avec ce soleil bleu
Sur nos visages
La marque d’une poésie
Invisible…

Pomme bleue

J’ai croqué une pomme bleue pour goûter ton univers….

Pétales

Dans la mémoire des fleurs, ton sourire est un soleil.
Alors je dépose leurs pétales tout autour de ma vie…

La source

J’ai suivi nos empreintes jusqu’à la source du bleu…

L’herbe bleue

Mon jardin c’est cette herbe bleue qui pousse sous ton sourire…

 » Aslim…Merci… « 

Une ode d’amour à la muse infinie que tu es…C’est cette quête que je dois poursuivre, je l’ai compris dans cette souffrance, ce manque terrible.
Cette dimension, j’en avais besoin…Je me suis réfugié dans cette création comme pour nous ressentir dans ce mélange de nous où tu es sublime…Dans une émotion, même trop intense, irréelle de beauté…Celle que l’amour peut donner au delà de toutes contraintes…La pureté…
Dans ces images que j’ai visionné des dizaines de fois, il y a toute cette beauté…Je ne pouvais que m’en inspirer…
Je t’aime ainsi et je voulais tellement te le montrer,  je t’aime à la folie de mes larmes bleues…

Tu es maintenant le film d’Emirelo…Un film d’amour, pour toujours…

Share This